L’Éditorial d’André Darmon numéro 212

L’Éditorial d'André Darmon I

L’Éditorial d’André Darmon numéro 212

L’Éditorial d'André Darmon I

 

Il est certes incommode de faire la couverture d’Israël Magazine avec, gravé sur elle comme un éloge funèbre, un mot qui résonne sinistrement dans nos mémoires juives : le gaz ! Ce gaz  qui engendra tant de souffrances il y a 80 ans au peuple juif d’Europe. La découverte des champs gaziers en Méditerranée a positionné  l’Etat hébreu, non seulement comme nous le connaissions déjà, tel un vivier de matières grises,  mais aussi comme un tout nouveau vivier de matières fissiles. Ce gaz, tant haï, est censé amener (par une ironie de l’histoire assez incroyable) la prospérité et l’indépendance énergétique au peuple d’Israël. On estime à des milliards d’euros l’apport financier aux foyers israéliens, aux entreprises israéliennes, faisant décroître le cout de l’énergie, rentabilisant ces dernières et apportant aux Israéliens un surcroit de pouvoir d’achat qui activerait l’économie, dynamiserait l’épargne, accélèrerait la construction immobilière. Le rêve en fait !

Ben-Israël, Père de la Cybersécurité israélienne

 

Le rêve n’est-il pas toutefois en train de se convertir en cauchemar ? S’il ne fait aucun doute que les entreprises, mêmes étrangères, qui ont investi des milliards de dollars dans cette entreprise de repérages, de forages et d’extractions, doivent pouvoir rapidement amortir leur mise de fonds, on pourrait légitimement penser que nos gouvernants ont fait ce qu’il fallait pour que les intérêts des Israéliens soient préservés. Nos économistes pensent le contraire, comme d’autres pensent que cette manne venue des entrailles de la mer, pourrait peut-être souiller durablement notre littoral, notre si jolie Méditerranée et renvoyer par le fond nos poissons ‘mercurisées’. Ce que j’en pense ? Essayons de comprendre ce problème dans une vision d’où l’on exclurait une éventuelle collusion Etat-Tycoons, qui n’est absolument pas impossible, d’où l’on exclurait aussi la sombre probabilité que se fissurent des tuyaux ultra sécurisés contenant du gaz épuré mais volatil. Excluons donc les scenarii catastrophes, excluons donc aussi la possibilité que des pourris aient décidé de s’approprier les richesses du sous-sol marin israélien. Que reste-il dans une perspective laquelle, si elle n’est pas idyllique, n’en serait pas moins profitable à l’Etat hébreu ?  L’Éditorial d’André Darmon numéro 212

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965008faa8cac8dc1?authid=H07rFezd5v8e

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.