fbpx

Ces Leaders juifs qui gouvernent des Nations sous tension

Pedro Pablo Kuczynski 2013 – source Wikimedia Creative Commons
Pedro Pablo Kuczynski 2013 – source Wikimedia Creative Commons

Leurs noms sont encore inconnus du grand public : Pedro Pablo Kuczynski ; Volodymyr Groysman. Ils arrivent pourtant à la tête de pays où se joue « un peu » de l’avenir du monde.

Par Lydie Turkfeld pour Israël Magazine.

Difficile de trouver profils plus dissemblables que ceux des deux hommes politiques ayant accédé à la Présidence de la République du Pérou, le 28 juillet 2016, et au poste de Premier ministre de l’Ukraine, le 14 avril 2016.

L’un, apparaît à 77 ans comme un vétéran de la vie politique péruvienne : ministre à deux reprises et Premier ministre durant un an, il dispose d’un background très international l’ayant conduit à exercer de hautes fonctions au sein de la Banque Mondiale – entre autres.

L’autre, est le plus jeune Premier ministre de la République d’Ukraine : âgé de 38 ans, il connaît une progression politique fulgurante depuis 2006, date à laquelle il devient pour la première fois maire de sa ville natale, Vinnytsia. Les contrastes sont tout aussi marqués entre leurs pays respectifs.

Les destins de Pedro Pablo Kuczynski et Volodymyr Groysman, se rejoignent pourtant sur un point : tous deux prennent les rênes du pouvoir dans un contexte extrêmement délicat.

Troisième pays d’Amérique du Sud par la superficie, le Pérou compte 31 millions d’habitants. Sa capitale, Lima, en regroupe à elle seule près du tiers.
Incas, dictatures militaires et prospérité économique mal répartie

Centre de la civilisation inca jusqu’à l’arrivée des Conquistadors en 1531, l’Espagne établit ensuite au Pérou une vice-royauté. Emancipé dès 1824, il faut attendre 1879 pour que l’Espagne acte l’indépendance du territoire. Sur le plan politique, le Pérou a connu une succession de dictatures jusqu’en 1980.
Dans les années 1970, le gouvernement militaire lance un programme de nationalisations qui effraie les forces économiques. Quelques années après la stabilisation démocratique, les mesures économiques du Président Garcia provoquent une hyperinflation désastreuse.

Grâce – entre autres – à la privatisation de nombreuses entreprises publiques sous la Présidence Fujimori (1990-2000) et à sa richesse en matières premières, le Pérou devient pourtant un champion économique avec 17 années de croissance positive consécutives. L’inflexion observée depuis 2015, est notamment liée à la baisse du cours des matières premières.

La répartition des richesses demeure toutefois très inégale : en 2015, 30% de la population vit au-dessous du seuil de pauvreté. D’importants conflits sociaux dans le secteur minier, ont causé la mort de 69 personnes depuis 2011…

La suite dans Israël Magazine N°189…

ILMAG abo

EMAG abo

OU ACHETER

Pour tout renseignement : darmon7@gmail.com
Tél : 03 562 2500 ou 054 254 45 20
Fax : 03 562 2600
Tél France : 01 83 62 65 20

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.