fbpx

La lente agonie des Juifs de Croatie

Par Yéhuda Bethléem.

La présence de communautés juives est attestée sur le sol de l’actuelle Croatie, pendant la période comprise entre les second et IVe siècles : cette présence est établie grâce aux restes de cimetières découverts à Salone, près de Split, et dans l’arrière-pays d’Osijek. Leur installation coïncide avec l’arrivée des Romains, notamment en Dalmatie, le littoral servant l’expansion des échanges commerciaux. La présence des Juifs sur ce territoire précède d’au moins trois siècles la colonisation de la péninsule balkanique par les peuples slaves – qui n’a eu lieu qu’au VIIe siècle. Des traces de l’influence de la culture juive sur le développement de la culture et de la société croate sont déjà identifiables à la fin du IXe siècle.

Les premières migrations

La première migration d’importance des Juifs vers l’actuelle Croatie est le fait de Juifs séfarades. Chassés d’Espagne en 1492 par Ferdinand II d’Aragon, ils se sont dispersés dans le bassin méditerranéen. En 1526, le territoire de la Croatie entre dans la sphère de domination des Habsbourg. Dès lors, et pour les deux siècles suivants, il n’existe plus officiellement de communauté juive. On assiste à un lent processus de ségrégation : outre les ghettos, on peut relever l’instauration d’une “taxe de tolérance”, assortie d’une expulsion du territoire pour ceux qui refusent de s’en acquitter. La région devint au XVIe siècle un refuge pour ces Séfarades chassés d’Espagne, plus tard rejoints par une forte immigration ashkénaze. Pourtant, les discriminations restèrent courantes, tant sous l’Empire des Habsbourg que dans la Yougoslavie royale.
Les Juifs de Dubrovnik ont même connu de véritables persécutions, souvent menées suites à des accusations d’homicides rituels. Un exemple fameux, datant de 1622, est celui d’Isaac Jesur accusé à tort d’avoir assassiné une jeune fille, dont le corps a finalement été retrouvé sous le lit…

Suite dans Israël Magazine N°151

Abonnez-vous dès maintenant à Israël Magazine

Par mail : darmon7@gmail.com
ou par Tél : 01-83-62-65-20 (de France) ou 08-8671600 (d’Israël).

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.