Kira Radinsky, la championne du Big Data

Kira Radinsky

Kira Radinsky

 

L’israélienne Kira Radinsky, 27 ans, a été sélectionnée en 2013 par le magazine MIT Tech Review du prestigieux Massachussetts Institute Of Technology de Boston, le must en matière de recherche scientifique, dans son célèbre palmarès annuel des 35 jeunes les plus innovants du monde. En effet, l’informaticienne a développé un logiciel capable de prédire l’avenir à parti de l’analyse du Big Data.

Originaire de Kiev en Ukraine, Kira Radinsky émigre en Israël à l’âge de quatre ans. Elle grandit entourée de sa mère et de sa tante, toutes deux diplômées en mathématiques et en sciences de l’informatique. L’enfant commence à se passionner pour les ordinateurs et écrit son premier programme à six ans. A 15 ans, elle entre au fameux Technion de Haïfa, l’institut israélien de technologie. En 2012, la jeune femme obtient son doctorat en informatique. Elle se fait remarquer par Microsoft et part aux Etats-Unis où elle cofonde, à 26 ans, SalesPredict, une société pionnière en matière d’intelligence artificielles qui collabore avec les plus grands : Microsoft bien sûr mais aussi Google, Facebook et Yahoo. Actuellement, Kira Radinsky travaille à temps plein comme Directrice technique de sa société, dirigeant la Recherche et Développement d’algorithmes en exploration de données prédictifs à partir d’informations trouvées sur la toile. En plus de son activité d’analyste, elle reste impliquée dans la publication de travaux scientifiques, l’organisation d’ateliers et de tutoriels, ainsi que dans la participation à des conférences internationales. Grâce à son génie, à 28 ans, Kira Radinsky se trouve 25e au classement Forbes 2015 des stars émergentes de la hightech.

 

Un algorithme pour prédire l’avenir

Durant sa thèse, Kira Radinsky mène des recherches dans le domaine du web dynamique et de la récupération d’information temporelle. Elle développe des algorithmes qui permettent de prédire le futur, donc d’alerter précocement des événements percutants à l’échelle mondiale (par exemple des émeutes ou des maladies) en repérant des indices dans les bulletins de nouvelles passées et présentes. Pour cela, l’informaticienne étudie sur la toile les changements subits dans le temps, l’évolution des contenus, le comportement des utilisateurs et comment traiter ces données pour prévoir les réactions de la population. Elle combine cette dynamique mondiale avec d’autres connaissances disponibles en ligne pour construire des systèmes qui se nourrissent de nombreuses ressources hétérogènes, tels que le contenu du Net, l’activité des médias en temps réel et les médias sociaux, les pages Wikipédia, les tweets, les recherches Google des internautes, etc. afin de signaler les prochains événements planétaires à venir. A cette fin, la programmeuse crée des bases de données gigantesques appelées big data. Ces informations massives et extrêmement volumineuses s’avèrent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données ou de gestion de l’information. D’où la nécessité d’algorithmes, c’est à dire une suite d’opérations ou d’instructions algébriques. Ensuite, la technique s’apparente à du Link Data, à savoir le fait de croiser des milliards de données afin d’en soutirer les points communs. Ces connexions entre informations sont traitées par plusieurs dizaines d’ordinateurs et de serveurs. Un travail de traitement de données colossal qui ne pourrait pas être accompli par un cerveau humain, compte tenue de la quantité d’informations croisées par les programmes.

 

L’’’oracle’’ Déborah et le Big Data

L’intelligence du logiciel Deborah développé par Kira Radinsky ne se limite pas à la récolte du contenu (datamining) puisqu’un algorithme basé sur des faits, des phénomènes sociaux ou statistiques, voir des épidémies et des crises qui se sont déroulés dans le passé, analyse si des éléments déclencheurs, un modèle ou une combinaison de facteurs se reproduisent à chaque coup. Une fois les corrélations établies, le programme réalise des calculs mathématiques afin de prédire si d’autres évènements de ce type peuvent à nouveau survenir. L’algorithme va de la sorte identifier des schémas récurrents au sein des données en confrontant le passé au présent. Pour cela, il a modélisé 300 millions d’interférences, reliées par 1 milliard de vecteurs. Ce qui a généré des milliers d’hypothèses, avec différents niveaux de probabilité. Après ces opérations de faisabilité terminées, il est tout à fait possible de déterminer l’éventualité d’un fait similaire. Si certaines se sont vérifiées dans la réalité, d’autres se sont révélées fausses. Le taux d’erreur s’élève globalement à 30 %. La jeune chercheuse explique « Même si, dans le futur, chaque événement survient dans des circonstances particulières, il obéit tout de même à un modèle déjà observé dans le passé ». Elle assure que son logiciel est capable de tout prévoir et espère de la sorte parvenir à limiter le nombre de victimes de maladie, empêcher des génocides ou encore identifier les personnes aux tendances suicidaires. Par exemple, la programmeuse a pu définir qu’une zone enclavée avait davantage de risques d’être contaminée par une épidémie de choléra après des tempêtes et une période de sécheresse.

Actuellement, sa startup SalesPredict se penche sur les schémas découverts à l’intérieur des ensembles de données historiques et transactionnels pour identifier les risques et les opportunités qui transforment la façon dont les sociétés font des affaires. Elle permet de construire une plateforme de revenus prédictive afin que les petites et moyennes entreprises prennent de meilleures décisions stratégiques. Grâce à ses algorithmes et aux données massives de ses clients, SalesPredict promet aux sociétés de doubler leur taux de conversion et d’améliorer la fidélisation de leurs clients. Mais surtout, audelà d’aider les firmes à vendre toujours plus, Kira Radinsky affirme qu’elle souhaite utiliser son logiciel d’analyse prédictive pour « rendre le monde meilleur ».

Noémie Grynberg

http://israelmagazine.co.il/category/hightech/page/3/

Kira Radinsky

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.