Khamenei qualifie Israël de «tumeur cancéreuse» et souhaite «la libération totale de la Palestine»

 

ali-khamenei

L’ayatollah Ali Khamenei, a qualifié Israël de «tumeur cancéreuse» en prônant «la libération totale de la Palestine», lors d’une conférence internationale de soutien aux Palestiniens organisée à Téhéran. «Cette tumeur cancéreuse a progressé par étapes et son traitement doit aussi se faire par étapes», a déclaré Khamenei, faisant référence à Israël. «Plusieurs intifadas et actes de résistance ont permis d’atteindre des objectifs importants et continueront jusqu’à la libération totale de la Palestine», a-t-il ajouté. Ce discours, retransmis en direct par la télévision d’Etat Irib, intervient alors que le nouveau président américain Donald Trump a opté pour une position dure à l’égard de Téhéran, notamment en soutien à Israël. Mahmoud Ahmadinejad (2005-2013) avait lui aussi déclaré à plusieurs reprises qu’Israël était une «tumeur cancéreuse». L’Iran soutient des groupes terroristes palestiniens et le groupe terroriste Hezbollah libanais, qualifiés par les responsables iraniens comme faisant partie du mouvement de la «résistance» face à Israël. Benjamin Netanyahou avait salué une situation «sans précédent car nombre de pays arabes ne considèrent plus Israël comme un ennemi mais comme un allié face à l’Iran et à Daesh, les forces jumelles de l’islam qui nous menacent tous». Le président iranien modéré Hassan Rohani, le président conservateur du Parlement Ali Larijani et des représentants de 80 pays, notamment du Liban, de la Syrie, d’Algérie, du Mali et de la Corée du Nord, ainsi que le chef du Djihad islamique palestinien, participent à la conférence de Téhéran.

more recommended stories

Israelmagazine All rights reserved Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.