les Juifs: Les réfugiés du Moyen-Orient dont on ne parle jamais

manifestation contre les pays arabes

manifestation contre les pays arabes

 par Adnan Oktar

 Les réfugiés sont sans aucun doute ceux qui souffrent le plus des guerres et des conflits interminables qui font rage au Moyen-Orient et dans divers pays africains. On compte des dizaines de millions de réfugiés originaires de Syrie, d’Irak, de Libye, du Yémen et d’Afghanistan, qui quittent leur pays d’origine et se dispersent à travers presque le monde entier. La tragédie des millions de réfugiés arabes, musulmans ou chrétiens qui ont été forcés de quitter le pays où ils vivaient depuis des centaines d’années, où ils sont nés et ont grandi, a été à l’ordre du jour en particulier au cours des dernières décennies. En réalité, il y a aussi une autre communauté opprimée au Moyen-Orient, qui souffre de tragédies similaires depuis une longue période de temps. Ce sont les réfugiés oubliés et inconnus du Moyen-Orient : les Juifs.

Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, presque tous les Juifs des pays arabes ont été forcés de migrer de leur patrie. Le documentaire « The Forgotten Refugees », réalisé par Michael Grynszpan, relève les informations suivantes sur le sujet :

– En 1945, près d’un million de Juifs vivaient au Moyen-Orient en dehors du Mandat de Palestine. En quelques années, ils n’étaient plus que quelques milliers. Autrefois vivants, les centres de vie animés, les vieux Juifs          suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine

 

S’abonner ou se réabonner à Israël Magazine

 

 

 

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.