Israël se souvient de ses enfants cachés au château de Belœil et met à l’honneur la famille des princes de Ligne

GPOHZ-RIVLIN-Michel-De-LigneC.K. – Une émouvante rencontre a eu lieu à Jérusalem entre la Maison de Ligne, emmenée par le prince Michel, et des Juifs qui se sont cachés au château de Belœil pendant la Deuxième guerre mondiale. Durant le conflit, Eugène II, onzième prince de Ligne, et sa femme Philippine, ont abrité dans leur demeure plus d’un millier d’enfants, dont 167 Juifs. Le couple a reçu en 1975 le titre de « Justes parmi les nations », la plus haute distinction honorifique délivrée par l’État d’Israël à des civils.

Mercredi, c’est le président de l’État d’Israël, Reouven Rivlin, qui a reçu chez lui le Prince Michel de Ligne et les rescapés de ces heures sombres de l’histoire. Symboliquement, le Prince Michel de Ligne a planté l’arbre du souvenir en présence du président. Dès le début de la guerre, le Prince Eugène II et son épouse avaient ouvert les portes de leur château aux enfants belges, victimes de la barbarie, dans le cadre des foyers Léopold III. C’est ainsi que 1.000 à 3.000 enfants ont pu vivre au château et échapper à l’horreur qui frappait l’Europe.

Lors de l’été 1942, des milliers de juifs ont été forcés de quitter le territoire et ont été envoyés vers des camps de travail à l’est où la mort les attendait. Eugène et Philippine de Ligne ont décidé d’ouvrir leurs portes du château aux enfants juifs. Selon une étude, ce sont 164 enfants juifs qui ont été hébergés au château. L’idée du prince et de la princesse de Ligne était de mêler les enfants juifs aux 800 autres enfants, des civils belges, qui avaient trouvé refuge dans le château. Là-bas, les petits enfants juifs ont pu vivre comme dans une colonie de vacances et certains ont pu même apprendre à nager dans les bassins du château.

Comme le Prince Michel de Ligne l’a expliqué, l’orangerie du château s’était transformée en cantine pour ces enfants qui ont été pris en charge par de nombreux bénévoles, dont beaucoup de femmes à qui il faut aussi rendre hommage. Quand les soldats allemands débarquaient, ces enfants étaient cachés dans une cave durant 48 heures. Certains de ces enfants sont encore en vie aujourd’hui et ils sont allés vivre en Israël après 1948. Certains sont même revenus en visite dans leur havre de paix picard avec leur famille depuis lors. Mais dans la famille princière, personne ne s’est vanté de cet acte de bravoure. Le Prince et son épouse considéraient qu’ils avaient fait leur devoir, discrètement et de manière efficace.

ILMAG abo

EMAG abo

OU ACHETER

Pour tout renseignement : darmon7@gmail.com
Tél : 03 562 2500 ou 054 254 45 20
Fax : 03 562 2600
Tél France : 01 83 62 65 20

 

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.