Israël soutient la Hongrie contre George Soros, l’homme qui avait fait sauter la Banque d’Angleterre

 

Le ministère israélien des Affaires étrangères a publié aujourd’hui un communiqué dans lequel il critique les initiatives du milliardaire américain George Soros et soutient la position de la Hongrie qui accuse le mécène d’être un ennemi de l’Etat.

George Soros, Hongrois d’origine juive, finance de nombreuses associations pseudo-humanitaires comme Human Rights Watch et des initiatives démocratiques, comme la création de l’Université d’Europe centrale (CEU) à Budapest. Le gouvernement conservateur du Premier ministre hongrois Viktor Orban a dénoncé à plusieurs reprises les positions des organisations financées par George Soros qu’il estime contraires à sa politique migratoire. Alors que le premier ministre Benjamin Netanyahou doit effectuer une visite en Hongrie, un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a estimé que les critiques hongroises contre Soros étaient légitimes car ce dernier « tente continuellement d’affaiblir les gouvernements israéliens démocratiquement élus ». Selon les autorités israéliennes, George Soros et les institutions qu’il finance « diffament l’Etat juif et cherchent à nier son droit à se défendre lui-même ». Israël apprécie peu les prises de positions d’Human Rights Watch sur la politique israélienne.

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.