fbpx

Israël Katz: Israël prêt à agir au Liban” si nécessaire

Liban

Israël prêt à agir au Liban” si nécessaire, affirme le ministre des Renseignements, Israël Katz

Liban
Des soldats israéliens avançant près d’un site d’excavation de l’armée israélienne, où auraient été découverts des tunnels du Hezbollah, le long de la frontière entre Israël et le Liban, le 5 décembre 2018. AFP / Mahmoud ZAYYAT

Israël a lancé mardi l’opération baptisée “Bouclier du nord” pour détruire des tunnels d’attaque du groupe terroriste Hezbollah et est prêt à élargir son action contre les tunnels du Hezbollah, quitte à passer “de l’autre côté de la frontière” si cela s’avère nécessaire, a affirmé vendredi le ministre des Renseignements, Israël Katz, alors que l’armée de l’Etat hébreu poursuivait son opération à la frontière avec le Liban. S’il s’avère que nous devons agir de l’autre côté de la frontière, pour venir à bout de ces tunnels, alors nous agirons de l’autre côté de la frontière, a affirmé le ministre  sur une radio israélienne. Il n’a toutefois pas précisé la forme que prendrait une telle opération sur le territoire libanais.

Parallèlement, deux excavatrices de Tsahal ont franchi la ligne de démarcation technique proche de la ligne bleue, accompagnées d’une patrouille et de deux véhicules militaires. Vers 17 h, les travaux d’excavation se sont terminés et tous les véhicules se sont repliés vers le territoire israélien.

 

Les Vikings, Une série historique fabuleuse

Jeudi, le commandant en chef de la Force intérimaire de l’ONU au Liban, le général Stefano Del Col, s’était rendu dans le secteur proche de la ligne bleue où Israël avait annoncé avoir découvert un tunnel, et a confirmé son existence. La Finul avait indiqué qu’elle allait communiquer les “résultats préliminaires” de son enquête aux autorités libanaises concernées, qui nient l’existence de tels tunnels.

Plus tôt dans la journée, le général Del Col avait été reçu par des responsables sécuritaires libanais afin de discuter de la situation le long de la frontière-sud, notamment le commandant en chef de l’armée libanaise, le général Joseph Aoun, et le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, qui entretient de bonnes relations avec le Hezbollah.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site  www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965008faa8cac8dc1?authid=H07rFezd5v8e

 

 

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.