Israël: une loi limite les pouvoirs de la police

Israël: une loi limite les pouvoirs de la police en matière d’instruction.

Benjamin Netanyahou

Une loi limitant les pouvoirs de la police israélienne dans les affaires de corruption, soutenue par Benjamin Netanyahou, a été votée par le Parlement. La loi a été adopté à l’issue d’un débat marathon. Cette loi prévoit que la police n’a plus le pouvoir de recommander des inculpations. Netanyahou a accepté que le texte ne s’applique pas aux affaires le concernant pour lesquelles il a été interrogé à sept reprises. Les « affaires » impliquant le Premier ministre ont poussé dans la rue des milliers de manifestants. Le Premier ministre, qui proclame tranquillement son innocence, a accusé la police de partie pris et d’avoir « apparemment » voulu son inculpation. Il a annoncé à l’avance qu’il n’avait pas l’intention de démissionner au cas où la police recommanderait son inculpation. Netanyahou est soupçonné d’avoir reçu des cadeaux de personnalités riches, dont le milliardaire James Packer. Les cadeaux seraient estimés à des dizaines de milliers de dollars.

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

Un frein à la toute puissance de la police israélienne

Une autre enquête cherche à déterminer si Netanyahou aurait essayé de conclure un accord  avec Yediot Aharonot. Une couverture favorable de la part du quotidien israélien lui avait été proposée par le patron du quotidien. Son avocat personnel et un chef de bureau apparaissent dans une affaire de corruption présumée liée à l’achat de sous-marins allemands.  Selon David Amsalem, du Likoud, cette loi ne vise qu’à protéger les droits et la réputation des suspects. Premier ministre depuis 2009, après avoir déjà occupé ce poste entre 1996 et 1999, Netanyahou s’est constamment défendu de tout méfait. Il se dit victime d’une campagne pour le chasser du pouvoir. Par ailleurs, le député du Likoud David Bitan, très proche de Netanyahou, a lui aussi été interrogé à plusieurs reprises par la police. L’enquête le concernant porte sur des soupçons de corruption et de liens entre des membres de la municipalité de Rishon LeZion près de Tel-Aviv et le crime organisé. Il a  démissionné de son poste de chef de la coalition.

 

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  pour s’abonner au magazine   054 254 45 20 France  0177507726

Andredarmon77@gmail.com

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

http://en.calameo.com/read/0010965009334e9e4e055?authid=egUtKtdmqYzc

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

 

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.