Israël interdit l’entrée de diplomates suisses à Gaza

Gaza

GazaGaza

Gaza. Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a décidé de refuser l’entrée des diplomates suisses à Gaza jusqu’à nouvel avis, après leurs récentes rencontres avec des représentants du Hamas. La Suisse, contrairement aux pays de l’Union européenne, a des contacts officiels avec le Hamas, le mouvement islamiste terroriste palestinien. Parmi les Etats occidentaux, la Suisse est la seule avec la Norvège et la Russie à entretenir ce type de liens. Le représentant de la Suisse pour le Moyen-Orient, Roland Steininger, a été reçu il y a quinze jours à Gaza par Ismael Haniyeh, le chef du bureau politique du Hamas. Le représentant suisse auprès de l’Autorité palestinienne à Ramallah, Julien Thöni, s’est rendu lui à Gaza, où il a rencontré le Premier ministre, membre du Hamas, Yahya Sinouar,  l’homme fort du mouvement islamiste, considéré comme un terroriste par Israël, l’Union européenne et les États-Unis. La Suisse joue un rôle clé dans le processus de réconciliation entre le Hamas et le Fatah. Une délégation helvétique aurait participé à l’élaboration d’un plan pour tenter de régler l’épineuse question du sort des fonctionnaires du Hamas. D’ailleurs, Julien Thöni et Yahya Sinouar se sont rencontrés «pour discuter des obstacles à la réconciliation et des solutions pour les surmonter», indique la légende de la photo. Le Hamas doit transférer d’ici à vendredi les pouvoirs à l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas. Et ce, à l’heure où chacun accuse l’autre de violer les termes de l’accord signé en octobre.

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

Si ces visites n’ont rien d’inédites, la diffusion sur le site du mouvement palestinien de photos des diplomates suisses posant aux côtés des représentants du Hamas a déclenché la réaction d’Israël. Le commandant de l’armée israélienne dans les territoires a fait remonter les images au ministre israélien de la Défense Avigdor Liberman, qui a décidé d’interdire l’entrée des officiels suisses à Gaza, jusqu’à nouvel ordre. Contacté, le Département des affaires étrangères indique qu’il a eu connaissance par les médias de ces restrictions. Il ajoute être en contact avec les autorités israéliennes pour clarifier la situation et trouver une solution.

Cette décision intervient deux jours avant la reprise en main de Gaza par l’Autorité palestinienne, selon les accords de réconciliation entre le Fatah et le Hamas signés le 12 octobre dernier au Caire.  La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  054 254 45 20

Andredarmon77@gmail.com

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

http://en.calameo.com/read/0010965009334e9e4e055?authid=egUtKtdmqYzc

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.