Israël fait évacuer presque totalement Amona  

 L’opération Jardin clos a commencé hier soir et ce matin presque toutes les maisons avaient été évacuées par la police et la police des frontières.

Israël avait entamé ce 1er février l’évacuation d’Amona, mais a annoncé en compensation la construction de logements supplémentaires.

Les policiers israéliens sont montés en file indienne, à pied et sans armes, sur la colline où se trouve Amona,, afin d’en évacuer 42 familles. Le 31 janvier, les autorités avaient donné 48 heures pour s’exécuter. Enjeu d’une bataille politique et légale de plusieurs années, Amona était vouée à la démolition sur décision de la Cour suprême israélienne, qui l’avait jugée illégale au regard du droit israélien parce que construite partiellement sur des terres privées palestiniennes. Les habitants d’Amona, qui ont presque toujours vécu là, ont jusqu’alors refusé de partir de leur plein gré. Selon eux, toute la Judée Samarie, appartient à la terre biblique d’Israël et ils sont trahis par leur propre gouvernement. Il y a eu des bagarres, des jeunes s’étant enfermés dans la synagogue de l’Implantation.

more recommended stories

Israelmagazine All rights reserved Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.