Notice: Undefined index: ga_dash_tracking_type in /home/israelmagh/www/wp-content/plugins/google-analytics-dashboard-for-wp/config.php on line 400
ISRAËL CRITIQUE TOTAL, la Cie pétrolière - Israel Magazine

ISRAËL CRITIQUE TOTAL, la Cie pétrolière

Total

ISRAËL CRITIQUE TOTAL, la compagnie pétrolière

 

Total

Israël critique Total qui pense qu’il est difficile d’investir en Israël

Le ministre israélien de l’Energie, Youval Steinitz, qui se trouvait à Londres pour la promotion d’un prochain appel d’offres portant sur des licences de gaz, a déclaré au FT que les sociétés qui refusent d’investir en Israël se pliaient de fait à la “tyrannie et à la dictature” de l’Iran. “C’est une position lamentable”, a déclaré Yuval Steinitz au Financial Times. “Nous allons réfléchir à notre réaction à cela parce que il est tout à fait inacceptable de boycotter Israël]”, a ajouté le ministre.

Israël a ainsi brutalement critiqué le pétrolier français Total dont le PDG a déclaré qu’il était trop compliqué d’investir dans le pays, malgré son rôle de plus en plus important dans la production de gaz.
Israël a vertement critiqué le pétrolier français Total dont le PDG a déclaré qu’il était trop compliqué d’investir dans le pays, malgré son rôle de plus en plus important dans la production de gaz, rapporte dimanche le Financial Times sur son site internet. “Nous aimons les situations complexes (…) jusqu’à un certain point. (…)”, a déclaré Patrick Pouyanné, PDG de Total, au quotidien financier britannique.

Les Archéologues israéliens: le mystère de l’Arche d’alliance ?

 

L’enjeu, a-t-il ajouté, n’est pas suffisamment important pour accepter les risques associés, notamment en termes de concurrence dans la région.

Total était parti pour être le principal investisseur international en Iran avec son projet de développement d’une partie du gisement gazier de South Pars avant que le rétablissement des sanctions américaines contre la République islamique ne contraigne le groupe français à suspendre son projet.

Total a, de plus, fait de l’est de la Méditerranée l’une des principales régions de sa  stratégie d’exploration. La zone pourrait en effet abriter de  gigantesques réserves gazières sous-marines, notamment dans les eaux chypriotes, égyptiennes, et israéliennes.

Total, associé à l’Italien ENI, a ainsi découvert l’an dernier d’importantes réserves au large de Chypre. Le groupe doit également explorer cette année deux champs pétroliers au large du Liban dans le cadre d’un consortium international qu’il mène, incluant ENI et le russe Novatek. Le groupe français a, de plus, annoncé l’an dernier  se renforcer en Libye avec une prise de participation dans le champ pétrolier de Waha. Un investissement mesuré (450 millions d’euros), mais dans un pays à la situation « complexe », s’il en est.

Source les Echos

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine  S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

 

 

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.