Israël bat des records de touristes en 2018

Tel Aviv vue des Hauteurs de Yaffo

Israël bat des records de fréquentation de touristes en 2018

Tel Aviv vue des Hauteurs de Yaffo Touristes

Sur le premier semestre 2018, Israël a dépassé la barre des 2 millions de touristes. Les efforts marketing et la desserte aérienne ont permis d’atteindre ces niveaux selon le ministre du Tourisme israélien.

Selon les statistiques ministérielles publiées le 10 juillet, le tourisme en Israël a battu un nouveau record. La barre de 2 millions de touristes a été franchie au cours du premier semestre 2018. Entre janvier et juin, le pays a reçu quelque 2,1 millions de touristes. Soit une progression de 19% par rapport au 1,74 million de touristes du premier semestre de 2017. Mais aussi une hausse de 26% en comparaison avec 2016.  Dans un communiqué, le ministre du Tourisme, Yariv Levin, s’est félicité des « efforts marketing menés par son équipe qui ont permis d’atteindre ces résultats ». Sur le premier semestre 2018, le tourisme a injecté 3,3 Md$ (12 milliards de shekels) dans l’économie israélienne. En perspective de la prochaine saison hiver, Yariv Levine a évoqué l’augmentation des dessertes aériennes, au départ de l’Europe à destination d’Eilat.

Israël : déchéance de nationalité pour un terroriste

En 2017, Israël avait battu son record de fréquentation à 3,6 millions de touristes accueillis.

Autre article

La France, premier pays d’émigration vers Israël

Marianne Meunier

Le nombre de Juifs de France s’installant en Israël a atteint un niveau record après l’attentat de l’Hyper Cacher, il y a juste deux ans. Moyen de se protéger ou de conforter son identité pour les uns, vieux rêve ou perspective impossible pour d’autres, l’Alya, cette migration vers Israël, ne s’improvise pas. Grande carrure enveloppée dans un pull à fermeture éclair, Marc Boutboul se distingue par un sens de l’humour prononcé assorti d’un goût pour le défi qui l’est tout autant. « Quand les clients me disent qu’ils sont angoissés, je leur fais une petite blague », dit-il dans son bureau, une pièce minuscule et aveugle cachée derrière une palette de marchandises au fond de l’Hyper Cacher de l’avenue de la porte de Vincennes, à Paris.

Père de trois enfants, Marc Boutboul a repris la direction du magasin il y a un an et demi, quelques mois après cet effroyable vendredi d’hiver que rappelle une sobre plaque apposée sur la façade. Honorant la « mémoire des victimes de l’attentat antisémite du 9 janvier 2015 perpétré dans les locaux du magasin », elle décline les noms des quatre otages tués par le terroriste islamiste Amedy Coulibaly. Tous étaient juifs, ils avaient entre 20 et 63 ans. L’année même de « l’Hyper Cacher », raccourci resté dans les mémoires pour désigner la prise d’otages, 7 900 juifs de France se sont installés en Israël, effectuant ainsi leur Alya, cette « ascension » tout à la fois géographique et spirituelle, essentielle au projet sioniste, qui consiste à immigrer en Terre sainte. Déjà nombreux en 2014 – ils étaient alors 7 231 –, ils l’ont été plus encore en 2015, période au cours de laquelle les départs ont atteint un record historique. « En 2014 et 2015, la France est devenue le premier pays d’émigration vers Israël », rappelle Marc Knobel, directeur des études du Conseil représentatif des Institutions juives de France (Crif).

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  s’abonner au magazine 0097200 54 254 45 20

Andredarmon78@gmail.com

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.