Israël : un adolescent arrêté pour menaces antisémites

Israël : un adolescent arrêté pour menaces antisémites

Un Israélo-américain, âgé de 19 ans, a été interpellé à Ashkelon et il est soupçonné d’avoir envoyé des dizaines de menaces antisémites contre des institutions juives à travers le monde.

Des centaines d’alertes à la bombe et des menaces avaient été adressées depuis début janvier à des institutions juives aux  États-Unis. Cette aggravation d’actes hostiles avait été associée à l’élection de Donald Trump, qui, après un long silence, a fini par les condamner lors de son discours devant le Congrès. «Bien que les détails de ce délit restent à être clarifiés, leur objectif ne fait pas de doute, a déclaré jeudi Jonathan Greenblatt, président de la Ligue anti-diffamation. Les menaces visaient à semer la peur et l’anxiété pour mettre l’ensemble de la communauté juive en état d’alerte.»

L’arrestation de ce jeune homme de 19 ans soupçonné d’être l’auteur de ces dizaines de fausses alertes à la bombe lancées contre des centres communautaires et écoles juifs,  des synagogues aux États-Unis et dans d’autres pays.  Cet israélien juif, qui possède également la double nationalité américaine, a été interpellé à Ashkelon, à la demande du FBI. Des ordinateurs ont été saisis alors qu’il utilisait des techniques de dissimulation sophistiquées pour communiquer avec d’autres pays et formuler ses menaces», indique Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne. Le jeune homme, a été placé en détention jusqu’au 30 mars et refuse pour de répondre aux questions des policiers. Selon son avocat «il souffrirait de troubles mentaux modifieraient son fonctionnement cognitif». Arrivé en Israël il y a plusieurs années, il y aurait été jugé inapte à effectuer son service militaire. Les enquêteurs ont, à l’époque, identifié une adresse IP située en Israël, sans toutefois parvenir à établir son origine de la fausse alerte.  C’est vers les États-Unis que le jeune homme avait décidé de grouper ses menaces. Il a  adressé une alerte à la bombe à la compagnie aérienne Delta Airlines, qui a du dérouter l’un de ses avions. Le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, a salué jeudi l’aboutissement d’une enquête menée par le FBI en collaboration avec les polices de plusieurs pays. Il a assuré que les États-Unis «ne toléreront pas que des communautés puissent être prises pour cible en raison de leur croyance religieuse».

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.