Indépendance d’Israël, une Lumière pour les Nations

ben-gourion_declaration «A Bâle, j’ai créé l’Etat juif. Si je disais cela aujourd’hui publiquement, tout le monde se moquerait de moi. Dans cinq ans peut-être, dans cinquante sûrement, tout le monde acquiescera» (Théodore Herzl, Journal, 1897)
«…En vertu du droit naturel et historique du Peuple juif et conformément à la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies, nous proclamons la création d’un État juif en terre d’Israël qui portera le nom d’Etat d’Israël»
(Déclaration d’Indépendance, 14 mai 1948)

Par Haïm Ouizemann pour Israël Magazine.

Les liens historique et spirituel

Tel-Aviv-5 Iyar 5708. 15 mai 1948. David ben Gourion, figure emblématique de la seconde Alya et futur premier Premier ministre d’Israël, proclame, en dépit d’une âpre opposition, aussi bien des Nations que de membres affiliés à son propre parti, l’indépendance de l’Etat d’Israël. Deux mille ans d’exil prennent fin. Les fils d’Israël, invités à regagner la patrie de leurs ancêtres, les rois Patriarches, et unis par une même langue, restaurent la souveraineté perdue d’Israël. Pour la première fois, un peuple soumis aux vicissitudes d’un si long exil, trouve la force de se relever: «Je briserai le bois de vos jougs et vous ferai revenir la tête haute » (Lev. 26, 13), en s’émancipant grâce au retour sur sa terre, comme  promis aux Patriarches.

De nombreux débats tumultueux sur le caractère religieux ou laïc que devrait avoir le nouvel Etat animent l’esprit des pères fondateurs qui finalement s’accorderont en déclarant qu’«Erets Israël est le lieu où naquit le Peuple juif. C’est là que se forma son caractère spirituel, religieux et national. C’est là qu’il acquit son indépendance et créa une culture d’une portée à la fois nationale et universelle. C’est là qu’il écrivit la Bible et en fit don au monde». En d’autres termes, les fondateurs du futur Etat hébreu déterminent et définissent la légitimité de l’existence d’Israël en faisant prévaloir les racines historiques (TaNaKh) et géographiques liant le peuple d’Israël à sa terre ancestrale (Terre d’Israël). En outre, à cette double dimension historique et spirituelle s’ajoute la dimension éthique:

«Il (l’Etat d’Israël) sera fondé sur la liberté, la justice et la paix selon l’idéal des prophètes d’Israël; il assurera la plus complète égalité sociale et politique à tous ses habitants sans distinction de religion, de race ou de sexe; il garantira la liberté de culte, de conscience, de langue, d’éducation et de culture; il assurera la protection des Lieux saints de toutes les religions et sera fidèle aux principes de la Charte des Nations unies».

Le défi que l’Etat d’Israël se doit de relever repose sur l’instauration d’un nouvel ordre éthique et social inspiré des Prophètes d’Israël. Rappelons les paroles du prophète Ezéchiel (16: 9): «Or, voici quel a été le crime de Sodome… elle n’a pas soutenu la main du pauvre et du nécessiteux». Israël, certes, peut s’enorgueillir de sa réussite exemplaire dans les domaines de l’agriculture, de la gestion des eaux usées, du refleurissement du désert, de son avancée technologique et de ses prix Nobel mais ces succès s’accompagnent de nombreuses disparités sociales que les fondateurs idéalistes de l’Etat hébreu ne concevaient point. David ben Gourion écrit: «Nous construisons l’Etat d’Israël en nous fondant sur la prophétie des prophètes et leurs aspirations messianiques afin d’être un modèle et un exemple pour l’humanité. Nous avons le devoir d’être fidèles à la parole de la prophétie : «Je veux faire de toi la lumière des nations, mon instrument du salut jusqu’aux confins de la terre» (Isaïe 49: 6). Au lendemain de la signature de la Déclaration d’Indépendance, Menahem Begin, alors commandant du Etsel, prononce ce discours à l’égard des minorités d’Israël: «Le gouvernement aura le devoir de sauvegarder les droits de l’homme et du citoyen, sans discrimination ni partialité. Il respectera les principes de justice et de liberté et notre foyer sera illuminé par la lumière de l’amour et la fraternité en Israël»

La suite dans le N°184 d’Israël Magazine.

ILMAG abo

EMAG abo

OU ACHETER

Pour tout renseignement : darmon7@gmail.com
Tél : 03 562 2500 ou 054 254 45 20
Fax : 03 562 2600
Tél France : 01 83 62 65 20

 

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.