fbpx

Le Goush Etsion, un Symbole juif et israélien

Ruines du Palais d’Hérode

Ruines du Palais d’Hérode

Par André Darmon  Goush Etsion

Des précisions tout d’abord.  Dès que l’on parle de Goush en Israël, on pense immédiatement à la droite politique, au Goush Katif, au Goush Emounim, ect. Goush Etsion* aurait pu être identifié  également  avec la droite mais il demeure avant tout un symbole israélien à part entière et ce depuis 1948. Goush Etsion est cette étendue de terres qui  veillent entre le sud de Jérusalem et le nord de Hébron. Elle devenue un symbole de l’Etat hébreu car elle fut  un avant-poste de  des défenses de Jérusalem qu’elle protégeait des légions arabes et des fedayins pendant la Guerre d’Indépendance. Elle succomba finalement la veille du jour de l’Indépendance ; et il se dit parfois que David Ben Gourion a  précipité cette proclamation précisément à cause de la chute dramatique du Goush Etsion.

 

Israël lance la construction d’une nouvelle implantation en Judée Samarie

Ce mois-ci nous ne partirons, non pas vers le grand large comme les mois précédents, mais vers une région voisine historique car l’étroitesse du pays fait en sorte que Hébron  n’est pas très loin de Bet Shemesh et que  Ramallah est à une poignée de mètres de tirs de mortier de Rehovot.   Nous sommes invités par la Hativa 7, La 7 eme division de Tsahal, une division autrement plus sérieuse que la 7 eme division, celle qui nous fit rire sur les écrans. Elle fut créée deux jours après l’Indépendance justement car le Goush Etsion venait de tomber.

Nous partons donc vers Goush Etzion (en hébreu : גּוּשׁ עֶצְיוֹן) qui est un groupe d’implantations israéliennes situé dans les monts de Judée, au sud de Jérusalem et de Bethléem.  Situé dans la zone qui appartenait à la tribu de Juda dans une zone montagneuse, il est l’un des points les plus hauts en altitude en Israël. Cette région est réputée depuis toujours pour sa vigne et la production de vin.  Elle est mentionnée dans le livre de la Genèse, lors de la bénédiction de Jacob à son fils Juda. Apres avoir contourné Beth Shemesh, nous dépasserons le Kibboutz Rosh Tzourim, un petit paradis niché dans les vergers et qui accueille chaque année au mois de juin, le Festival des cerises.

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  pour s’abonner au magazine 054 254 45 20 France  0177507726

Andredarmon77@gmail.com 2

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

http://en.calameo.com/read/0010965009334e9e4e055?authid=egUtKtdmqYzc

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

 

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.