L’EURO  M’A TUE !

par Nathan Zerbib

« L’Euro m’a tué ! » est bien le cri lancinant poussé par de très nombreux francophones israéliens, retraités plus aisés, chefs d’entreprises ou immigrants fraichement débarqués… Il ne faut pas tendre l’oreille longtemps sur le Kikar de Netanya, ou tout autre espace francophone en Israël pour entendre ce qui préoccupe au plus haut point le franco-israélien lambda : les variations de change entre Shekel local et Euro paneuropéen !

Depuis des années le Shekel  roule des mécaniques en exposant toute sa puissance. En fait depuis précisément le 1er janvier 2003, et son entrée dans le cercle très fermé des devises librement convertibles sur toutes les places financières de la planète. L’aventure était lancée. Cette décision plaçait son taux de change sous le joug direct des mécanismes purs de la loi du marché, de l’équilibre entre l’offre et la demande. Ainsi, le temps de sortir des affres de la seconde Intifada, et de relancer toute l’économie nationale, ce Shekel en convalescence marquait son plus bas historique face à la monnaie unique européenne au cœur de l’été 2007, avec un cours de 5.95056 NIS pour un Euro ! Avant de prendre un premier envol, et de ne plus revoir la ligne des 5.50 NIS/€ depuis Janvier 2010, et celle symbolique des 5 Shekels pour 1 Euro depuis janvier 2013 ! En fait, l’Euro est en chute libre face à toutes les monnaies depuis  la fin 2014, comme face au Shekel qui est passé de 4.90 en décembre 2014 aux 3.82 du mois dernier. Un décrochage d’une ampleur unique puisque dans le même temps les possesseurs de Dollars oscillent depuis 10 ans entre 3.50 NIS et 4.00 NIS, une amplitude bien moindre, à peine contredite par un plus bas touché brièvement en Juillet 2008 avec 3.2161.  Ce rappel succinct des mouvements de change montre à quel point les détenteurs d’Euros souffrent sans discontinuité depuis 2 ans et demi. Avec des perspectives d’avenir plutôt pessimistes : dans un sens, de nombreux éléments poussent à l’affaiblissement de la monnaie unique ; et dans l’autre, les raisons d’un renforcement du Shekel sont toujours plus solides.

la suite dans le prochain numéro d’Israel Magazine

more recommended stories

Israelmagazine All rights reserved Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.