Economie : 3,88 shekels pour un euro. 3,68 shekels pour un dollar

Economie : 3,88 shekels pour un euro. 3,68 shekels pour un dollar

L’euro a plongé d’environ 1,38% avant hier mais est remonté de 1,47% hier à 3,88 shekels pour 1 euro. Ainsi, en résumé, en l’espace de 12 mois, la monnaie euro a perdu 9% de sa valeur. La monnaie européenne est dans le pire marasme depuis plus de 15 ans. Elle n’a jamais rencontré de niveau si bas depuis la fin décembre 2001. La livre a également chuté avant hier contre le shekel. La monnaie britannique s’était affaiblie d’environ 1,7% à 4.47 shekels pour remonter hier de 1,22% à 4.52. Même le franc suisse a reculé d’environ 1,35% par rapport au shekel pour 3.592 NIS. Le dollar chutait avant hier contre le shekel d’environ 0,74%, pour remonter hier de 1,54% à 3.68 et depuis le début de 2017, le dollar a perdu environ 4,8% de sa valeur par rapport au shekel et se trouve au niveau le plus bas depuis Septembre 2014, soit en un peu plus de deux ans et demi. Au cours des 12 derniers mois, le dollar a diminué d’environ 6,3% par rapport au shekel israélien.

La Banque d’Israël est intervenue pour tenter d’endiguer la faiblesse du dollar, et a procédé à un achat de devises étrangères estimé à 300 millions de dollars. Le vice-gouverneur de la Banque d’Israël, le Dr Nadine Bodot-Trachtenberg, a déclaré à Reuters :  «Le shekel est surévalué, et “ne reflète pas la véritable force de l’économie israélienne.”  Rappelons que dans les premières semaines de 2017, les réserves de change de la Banque d’Israël ont franchi le seuil des 100 milliards de dollars, et Israël est déjà très bien noté dans le top dix dans le monde entier dans le volume des réserves en devises par habitant. Le contexte d’agitation politique qui se déroule en France, Le manque de clarté du système politique, la possibilité de la montée de Marine Le Pen au pouvoir et les scandales dans lesquels est empêtré le candidat Fillon renforcent la préoccupation croissante de la dissolution de l’euro. L’instabilité en Europe jette également un effet négatif sur la livre sterling, malgré le départ prévu du Royaume-Uni de l’Union européenne. De quelle manière notre porte-monnaie en sera-t-il affecté ? Tout d’abord, dans une réduction des coûts des vacances à l’étranger. Le renforcement du shekel contre l’euro et le dollar entraîne une baisse des prix des vols et des séjours dans les hôtels.

more recommended stories

Israelmagazine All rights reserved Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.