fbpx

France: ETE 42 10500 Juifs livrés aux Nazis

Nazis

Eté 42  10 500 Juifs livrés de la zone libre aux Nazis. Une infamie nationale.

Par Marc Andre Chargueraud

Nazis

Si la rafle du Vel d’Hiv en juillet est considérée comme une ignominie extrême, alors les arrestations d’août sont pires, elles sont pour la France le summum du déshonneur. En zone occupée, les Allemands sont maîtres, en zone libre le gouvernement français jouit d’une certaine autonomie.

La rafle du Vel d’Hiv de 12 800 Juifs étrangers en juillet 1942, est présente dans tous les esprits. Il est beaucoup moins question de l’arrestation et la remise de10 500 Juifs étrangers aux nazis par Vichy un mois plus tard. Si la rafle du juillet est considérée comme une infamie, une ignominie extrême, alors les arrestations d’août sont pires, elles sont pour la France le summum du déshonneur. En zone occupée, les Allemands sont maîtres, en zone libre le gouvernement français pouvait comme on va le voir refuser d’agir.

Les arrestations vont se succéder, dont 3 424 viennent des camps d’internement et 1 184 des Groupements de Travailleurs étrangers. Le solde pour arriver aux 10 500 arrestations provient d’une rafle massive le 26 août. Début septembre, alors que tous les trains les transportant ne sont pas encore partis, que les Allemands exigent que « 50 000 Juifs soient livrés pour 50 trains qui sont à notre disposition », Laval refuse, il « demande que, si possible, on ne lui signifie pas de nouvelles exigences sur la question juive. Il faudrait en particulier ne pas lui imposer a priori des nombres de Juifs à déporter. »[1] Les Allemands reculent. Serge Klarsfeld donne une explication : « Knochen, Oberg et Hagen n’accordent pas la priorité au règlement de la question juive dans le sens voulu par Röthke et Eichmann. Ils considèrent comme prioritaires les intérêts économiques et stratégiques du Reich, ainsi que la protection des troupes d’occupation garantie en particulier par la vigilance de la police française. »

 

Les Vikings, Une série historique fabuleuse

On peut être surpris par le refus de Laval. N’a-t-il pas pendant tout le mois d’août affirmé sa détermination à se « débarrasser » de tous les Juifs étrangers ? Trois exemples. Le 6 août, McClelland représentant des Quakers, Lowrie de l’YMCA et le RP Arnoux, représentant le cardinal Gerlier, sont reçus par Laval. Ils protestent avec énergie contre les déportations en Allemagne des Juifs étrangers. Laval leur répond que les mesures prises ont été conçues et décidées par lui-même en conformité avec la politique de collaboration franco-allemande. Il est légitime, dit-il, que la France renvoie en Allemagne les étrangers dont elle n’a que faire.[3] Un compte rendu de Pinkney Tuck, le chargé d’affaires américain en France, résume un entretien qu’il eut avec Laval le 26 août. « Il est évident par son attitude qu’il n’avait ni intérêt, ni sympathie pour le sort d’aucun de ces Juifs qui, fit-il remarquer sans pitié, étaient déjà bien trop nombreux en France. »[4] Le 27 août, Laval confirme à Mgr Rocco, secrétaire de la Nonciature « … sa résolution inébranlable de remettre à l’Allemagne tous les Juifs non-français, c’est-à-dire ceux venus dans notre pays des pays de l’Est au cours des dernières années. »[5] La cause est entendue. Manifestement Laval a saisi en août 1942 l’occasion criminelle de se défaire de Juifs étrangers réfugiés en zone libre.

[1] KLARSFELD 2001, vol. 3, p. 1034. Rapport du 3 septembre établi par Hagen. Knochen, Oberg et Hagen sont les dirigeants de la police allemande en France. Röthke dirige le service des affaires juives de la Gestapo en France. Eichmann dirige les mêmes services au quartier général à Berlin.

[2]. KLARSFELD 1983, p. 171.

[3] LAMBERT 1985, p. 183.

[4] IBID

[5] KLARSFELD 2001, p. 872. Compte rendu envoyé au cardinal Maglione à Rome.

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine  S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site  www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965008faa8cac8dc1?authid=H07rFezd5v8e

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.