Erik Erikson : le père de la théorie épigénétique du développement humain

Erik eriksson

par  Noémie Grynberg

 

 Psychologue américain né en Allemagne, père de la psychanalyse culturelle, Erik Erikson est l’auteur de la théorie du développement psychosocial portant sur l’évolution de l’enfant et des crises d’identité.

 

Né en 1902 en Allemagne, à Francfort-sur-le-Main, d’un père inconnu d’origine danoise, Erik Erikson est élevé seul par sa mère, juive allemande, jusqu’à l’âge de 3 ans. En 1905, cette dernière épouse le Docteur Theodor Homberger, pédiatre juif qui adopte son fils et lui donne son nom. En 1927, Erik Homberger s’installe à Vienne. D’abord artiste, il s’intéresse peu à peu à la psychologie pour comprendre sa propre angoisse par rapport au problème d’identité et de sentiment de rejet connu dans l’enfance. A l’Institut de psychanalyse, il suit les enseignements d’Anna Freud avec qui il crée une école pilote et entreprend une psychanalyse, s’initie à la méthode d’enseignement de la pédagogue Maria Montessori et publie des articles sur les relations entre la psychanalyse et la pédagogie. C’est à Vienne qu’il rencontre et épouse l’artiste américaine Joan Moivat Serson. Suite à la montée du nazisme en Europe, le couple se fixe aux États-Unis en 1933. Lors de sa naturalisation américaine, Erik Homberger change de patronyme et choisit celui d’Erik Erikson, signifiant littéralement Erik, fils d’Erik (Erik, son of Erik).

En Amérique, Erikson est invité à enseigner et à pratiquer la psychanalyse d’enfants à Boston, à l’Université de Berkeley et de Harvard. S’intéressant vivement aux mécanismes de la construction identitaire, le psychologue y découvre les travaux de l’école culturaliste qui tente de construire une théorie de la personnalité tenant compte de la relation entre les individus et le groupe. Erikson développe alors sa conception sur les crises psycho-sociales vécues par l’individu : l’épigénétique.

Il met en corrélation le développement de la personnalité avec les valeurs parentales et sociétales.

Erikson apporte trois contributions majeures à l’étude du ‘’moi’’ tirée d’enquêtes et de consultations d’enfants sur le terrain. D’abord, que le développement de l’identité personnelle se poursuit pendant la vie entière. Le ‘’moi’’ est changeant et réceptif. Pour Erikson, c’est la conquête de l’identité qui est le moteur du développement. Le psychologue met l’accent sur les facteurs sociaux plutôt que biologiques. Selon lui, le développement émotif du nourrisson encore totalement dépendant de sa mère, résulte d’un sentiment de confiance envers lui-même, l’adulte et l’environnement. L’enfant apprend à se fier aux autres en fonction du degré de satisfaction de ses besoins essentiels. Ensuite, selon Erikson, à chaque phase psychosociale du développement du moi, l’individu doit établir de nouvelles orientations, importantes pour lui-même et pour son monde social. Aspect positif, les échecs à l’un des stades antérieurs du développement peuvent être corrigés par des succès à des stades ultérieurs.

Enfin, Erikson définit huit étapes psychologiques majeurs dans le cycle de la vie humaine, formées chacune de composantes bipolaires positive et négative. Les 5 premières concernent la vie de l’enfant. Pendant la première année d’existence, l’interaction sociale est délimitée à une extrémité par la confiance fondamentale et à l’autre, par la défiance. Entre deux et trois ans, Erikson constate l’apparition de l’autonomie fondée sur les nouvelles capacités motrices fondamentales de l’enfant et son désir de tout faire par lui-même. Si les adultes qui l’entourent sont trop impatients, ils renforcent chez l’enfant un sentiment de doute. La dimension sociale du troisième stade, entre quatre et cinq ans, comporte l’initiative et la culpabilité.

Au cours du quatrième stade, de la sixième à la onzième année, l’enfant devient capable de raisonner par déduction et d’apprendre en obéissant à des règles. La dimension psychosociale qui se dégage durant cette période est caractérisée par l’industrie (le souci de savoir comment les choses sont faites et fonctionnent) à l’une des extrémités et par un sentiment d’infériorité à l’autre extrémité. La crise d’identité ou confusion des rôles  – conflit qui accompagne inévitablement les progrès du sens de l’identité — occupe une place importante dans le cinquième stade : l’adolescence (de douze à dix-huit ans). La nouvelle dimension interpersonnelle touche, du côté positif, à l’acquisition d’une identité sociale et du côté négatif, à un sentiment confus de ne plus savoir ce que l’on est, où l’on va, à qui l’on se rattache.

Les 3 dernières étapes concernent la vie adulte. De la fin de l’adolescence au début de l’âge mûr, la nouvelle dimension interpersonnelle est délimitée d’une part par l’intimité (la capacité de se lier avec des gens et de partager sa vie avec autrui sans craindre de se perdre soi-même) et de l’autre par l’isolement.

Le septième stade — l’âge mûr — coïncide avec l’apparition de la générativité à une extrémité (la capacité de s’intéresser à la société et à d’autres personnes que les membres de sa famille) et par le souci exclusif de soi-même, soit la stagnation, à l’autre extrémité.

Enfin, le dernier âge ou stade de la vie, la vieillesse, est marqué soit par l’intégrité personnelle, quand l’individu est en mesure de considérer sa vie passée avec satisfaction, soit par un sentiment de désespoir ou d’échec, lorsqu’il voit sa vie comme une suite d’occasions manquées et de choix malencontreux.

 

Dans la vie, le choix s’effectue sous l’influence de l’interaction sociale de l’individu avec lui-même et avec son environnement. Erikson prend en considération le rôle que la société et le sujet lui-même jouent dans la formation et les modifications successives de la personnalité et du moi. En mettant l’accent sur les problèmes propres aux adolescents et aux adultes, Erikson relativise ainsi l’importance des conflits de l’enfance et l’influence des parents.

 

Erik Erikson décède le 12 mai 1994 aux États-Unis, à Harwich, dans le Massachusetts.

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.