Patrick Drahi veut racheter le câblo-opérateur américain Charter

Patrick Drahi

L’acquisition, si elle se réalisait, atteindrait 200 milliards de dollars (soit 187 milliards d’euros) et placerait Altice en deuxième position sur le marché américain du câble. Patrick Drahi (propriétaire de Libération, de I24 et de Hot entre autres, a fait état de son intérêt pour le câblo-opérateur américain Charter Communications. Altice, la société de Patrick Drahi a déjà procédé à deux acquisitions coup sur coup : Suddenlink et Cablevision, pour un montant total de 27 milliards de dollars (soit 23 milliards d’euros). Ce qui permet à Altice de compter, aujourd’hui, 4,5 millions de clients et de réaliser 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires aux Etats-Unis. Charter, cotée à la bourse de New York, compte 26 millions d’abonnés  et affiche une valeur de 120 milliards de dollars, sans compter son endettement. Le rachat de la totalité du capital nécessiterait donc, pour Altice, de débourser près de… 200 milliards de dollars. De son côté, Altice ne vaut «que» 31 milliards d’euros et sa filiale américaine, 23 milliards de dollars. Cette énorme acquisition nécessiterait donc, comme pour les précédentes emplettes de Patrick Drahi, le recours à un très important financement bancaire, sachant que l’endettement total d’Altice atteint déjà aujourd’hui 50 milliards d’euros, pour une valeur de ses actifs estimée à 90 milliards. Drahi n’aurait jamais caché vouloir se développer aux Etats-Unis où les prix des abonnements et la marge sont plus élevés que sur le marché français en raison d’une concurrence moins violente entre les différents opérateurs. L’un des actionnaires de Charter, le patron de Liberty Media, John Malone, est loin d’être un inconnu pour Patrick Drahi qui en a fait son modèle. En 1999, le Franco-Israélien avait même revendu à l’Américain sa participation dans UPC, une société qui opérait dans le câble, déjà…

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.