Le procès d’Elor Azaria est censé se terminer aujourd’hui avec la sentence  de l’appel. Près de 500 jours après les évènements tragiques qui ont vu le soldat Azaria tirer sur un terroriste palestinien qui était apparemment neutralisé, et 207 jours après avoir été condamne à 18 mois de prison pour homicide, ce dernier entendra le verdict vers 13 heures. Assigné à résidence depuis, il ne pouvait sortir de chez lui uniquement que pour aller prier à la synagogue.  Certains officiers hauts gradés s’attendent à une vraie sanction alors qu’il se dit que les juges militaires pourraient l’acquitter ou réduire la sévérité de la prison. Tout le débat se situe sur  le danger qu’avait ressenti Azaria lorsqu’il tira une balle dans la tête du terroriste palestinien, danger, qui selon les juges n’existait plus à ce moment-là.

S’abonner ou se réabonner à Israël Magazine

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.