Cacheroute sur ses investissements financiers: est-ce obligatoire?

Par Ruti Alster – Photo Reuters.

La Halaha a-t-elle son mot à dire sur nos investissements financiers ? La plupart d’entre nous épargne une certaine somme tous les mois. Elle est prélevée directement du salaire, si on est salarié, ou de son compte en banque, si on travaille pour son propre compte. Les plus éveillés se demandent dans quelle caisse de retraite il est plus rentable d’épargner, ou s’il vaut mieux lui préférer un fond de placement. Rares sont ceux qui se demandent quels problèmes ha’lahiques sont soulevés par ces investissements.

Pourtant deux problèmes halahiques sont liés à l’achat d’actions ou d’obligations :
1. l’interdit de prêter et d’emprunter à intérêt
2. l’interdit de coopérer avec une compagnie qui transgresse les commandements de la Torah et en particulier le respect du Chabbat.

L’interdit de prêter à intérêt est en principe facile à résoudre,…

La suite dans Israël Magazine N°157

Abonnez-vous dès maintenant à Israël Magazine

Par mail : darmon7@gmail.com
ou par Tél : 01-83-62-65-20 (de France) ou 08-8671600 (d’Israël).

 

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.