Bercy: la Chasse aux Fraudeurs juifs!

bercy

 

bercy

Par Andre Darmon

Bercy ; la Chasse aux Fraudeurs juifs!   Bercy. Toutes les escroqueries découvertes récemment dans le monde (notamment celle de Panama), ont montré que beaucoup de chefs d’entreprises, de riches négociants, des chefs d’Etat  jusqu’à la reine d’Angleterre, affectionnaient de dissimuler leur bas de laine à l’abri des regards, très loin dans les  paradis fiscaux. Par ailleurs, il est avéré que des Africains rançonnent le monde avec des histoires de faux héritages, que des hackers Indiens et  Pakistanais rançonnent les entreprises sur Internet , comme les Maghrébins connus pour  voler les prestations sociales françaises tout en se dorant sur les plages d’ Alger ou de la Marsaà Tunis..

Certains Juifs français aussi, peu scrupuleux, nous ont inventé la danse de Saint-Guy de la Tva dérobée, la samba de la lettre du président, le twist du CO2, j’en passe et des meilleures comme l’escroquerie du Forex et des mutuelles sans compter maintenant les bitcoins dont ils n’ont pas l’exclusivité et qui sont l’apanage  d’une partie de la planète.

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

 Or Globes, le très sérieux journal économique israélien vient de divulguer ce que tout le monde connaissait un peu comme un secret de Polichinelle, en l’occurrence l’existence d’une véritable division antifraude professionnelle de 20 personnes (qui pour la plupart habitèrent dans le passé en Israël et qui connaissent les lois fiscales israéliennes)  destinée à pratiquer des investigations sur les Juifs français qui se destinent à l’Alya ou pas et/ou qui ont investi en Israël. Il est vrai que malgré les accords, les autorités fiscales israéliennes ne sont pas très coopératives, alors que les autorités fiscales françaises s’adressent quasiment quotidiennement au fisc israélien. Ainsi ces 20 personnes, parlant et écrivant l’hébreu, travailleraient jour après jour à suivre à pratiquer des enquêtes et il n’est pas rare que des personnalités  ou pas, juives, soient invitées à Bercy (accompagnées de leurs avocats)  afin de découvrir leurs Nessah tabou (les extraits du registre des enregistrements des biens israélien).  Il faut savoir que ces extraits comportent le numéro de passeport du citoyen français.  CQFD.  Un extrait que l’on peut descendre facilement par Internet certainement grâce aux accords entre les deux pays. Les achats massifs d’immobilier israélien ont éveillé la curiosité du fisc français qui est persuadé que des sommes colossales lui ont été dissimulées. Chaque candidat à l’Alya est désormais systématiquement contrôlé. Les villes les plus contrôlées seraient Tel-AvivHerzlyaRaananaNetanya et Jérusalem. Et il suffit simplement aux enquêteurs du fisc de croiser les informations aussi bien françaises qu’israéliennes pour coincer le contrevenant.

Israël : le retour record des touristes

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  pour s’abonner au magazine 054 254 45 20 France  0177507726

Andredarmon77@gmail.com 2

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

http://en.calameo.com/read/0010965009334e9e4e055?authid=egUtKtdmqYzc

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

 

 

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.