fbpx

Benny Gantz l’ex-chef d’état-major, messie de l’opposition ?

Benny Gantz

Benny Gantz l’ex-chef d’état-major de Tsahal, messie de l’opposition ?

Benny Gantz

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, semble indéboulonnable et les sondages lui donnent 30 mandats à la future Knesset sois la tête du prochain gouvernement. L’irruption de Benny Gantz dans le monde politique, ce grand escogriffe, 59 ans, ex-chef d’état-major de Tsahal, chef de guerre à Gaza en 2012 et 2014, pourrait redonner le sourire a la gauche.

Netanyahou payait dans les sondages son cessez-le-feu à Gaza pendant que ses collègues d’extrême droite songeaient à faire imploser sa coalition. Les instituts, réactifs Gantz, en l’imaginaient à la tête d’un bloc de centre-gauche qui serrerait le Likoud de Netanyahou.

Méfiante, la ministre de la Culture, Miri Regev, souvent décrite comme le pitbull de Netanyahou, a rappelé le lyrisme de Gantz. En août 2014, lors d’un arrêt des combats pendant l’opération Bordure protectrice, le général avait parlé sur ce «Sud rouge» où, bientôt, «les anémones et la stabilité» reviendraient. Quarante-huit heures plus tard, un enfant israélien de quatre ans était tué par une roquette. Et Regev de résumer : « La touche finale de son mandat fut de nous dire d’aller cueillir les anémones, et puis le petit Daniel Tragerman.

 

Le jeu trouble du député francais Meyer Habib

 

Pour le reste, l’homme n’a ni parti, ni programme, ni même d’idéologie définie. Tout juste sait-on qu’il « considère très sérieusement » un avenir parlementaire. Courtisé par les stratégistes travaillistes, élevé au rang d’icône par les magazines qui l’affichent en couverture tel un Clint Eastwood attendant sous le porche de son ranch qu’on l’appelle à nouveau pour zigouiller les méchants, Gantz reste une énigme, une bulle spéculative. Et la preuve que la gauche israélienne n’en a pas finie avec son complexe originel, son syndrome Moshe Dayan : la conviction que pour être crédible et rassembleuse, elle doit être menée par un militaire.

En Israël, la popularité des généraux est toujours vivace. Les législateurs ont tenté de la circonscrire en imposant une période dite de gel, portée de trois ans, et qui interdit l’entrée en politique d’un haut gradé immédiatement après la fin de son service. Revenu à la vie civile depuis 2015, Gantz soit prêt à se lancer dans le cirque des politiciens

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site  www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965008faa8cac8dc1?authid=H07rFezd5v8e

 

 

 

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.