L’artiste Banksy ouvre un hôtel avec vue sur le mur de séparation

L’artiste Banksy ouvre un hôtel avec vue sur le mur de séparation

L’anglais vient d’ouvrir un hôtel dans la ville de Bethléem en Judée, à proximité du mur de séparation. Ce vendredi, l’artiste légendaire a laissé les journalistes pénétrer au sein de son hôtel/projet appelé The Walled Off Hotel  (« l’Hôtel Emmuré », en version française). On y compte une dizaine de chambres, toutes décorées par l’artiste. Chacune des pièces accueille sur ses murs des œuvres inédites du Britannique, qui partage sa vision du conflit israélo-palestinien. Pour ce qui est de la vue, les clients de l’hôtel devront s’accommoder du triste paysage offert par le mur de séparation, la « pire vue du monde » a glissé Banksy à Emma Graham-Harrison, journaliste au Guardian. Pour l’artiste, le but de cet hôtel situé à l’extérieur de Bethléem (dans une zone contrôlée par Israël) est de (re)créer le dialogue entre Israéliens et Palestiniens dans un territoire aux frontières très contestées. Pour ce faire, Banksy organisera des expositions ouvertes aux artistes palestiniens, pour qui la circulation est très compliquée. Banksy s’est toujours montré réfractaire au mur de séparation érigé par Israël à partir de 2002 ( mur qu ia fait ses preuves car les attentats teroristes suicide palestiniens ont presque disparu). En 2005, l’artiste avait lancé son projet Santa’s Ghetto au cours duquel il avait tagué une série d’œuvres qui dénonçaient la construction du mur. Ces images voulaient déjà ouvrir des fenêtres idéales des deux côtés de la barrière. Avec son Walled Off Hotel qui ouvrira les réservations à la fin du mois de mars. Banksy poursuit son engagement pour un rapprochement des populations civiles, enlisées dans une situation politique explosive depuis près de soixante-dix ans.

more recommended stories

Israelmagazine All rights reserved Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.