Le successeur du dictateur Hugo Chavez, Nicolas Maduro, intimide la communauté juive du pays : suite aux propos qu’il a prononcés, la communauté juive du pays vit dans la peur d’une nouvelle vague d’antisémitisme. Au cours d’un discours qu’a prononcé le président samedi, il a accusé les ennemis du président Hugo Chavez de la mort de celui-ci. Maduro a mentionné à ce sujet la mort de Yasser Arafat, et a dit qu’il était évident que l’État d’Israël l’avait empoisonné.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.