3% pour la nouvelle obligation israélienne à 10 ans

OBLIGATION

 Obligation. Plus de 3% de rendement pour la nouvelle obligation de l’État d’Israël à 10 ans

OBLIGATIONIsraël a levé sans difficultés 2 milliards de dollars d’emprunts obligataires ces derniers jours, à travers deux nouvelles souches à respectivement 10 et 30 ans.  La nouvelle obligatation à 10 ans offre un coupon de 3,25% et celle à 30 ans une rémunération de 4,125%.  Selon des données gouvernementales, 300 différents investisseurs en provenance de 35 pays ont participé à l’opération. Ils venaient entre autres des États-Unis, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de France et d’Asie.

« Le succès de l’opération, qui se reflète tant dans la demande élevée que dans le montant de la prime d’émission de l’obligation offerte est une résultante directe de la force de l’économie israélienne et de la gestion professionnelle de la dette ces dernières années », s’est félicité Rony Hizkiyahou, contrôleur général des comptes et représentant du ministère des Finances. « Le fait que l’État d’Israël puisse émettre de nouvelles obligations de tailles substantielles libellées en dollars pour des durées de dix et trente ans est une indication des larges possibilités de financement de l’État sur les marchés financiers mondiaux » a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron : un « bon président » pour Israël ?

Précisons que la perspective de la note israélienne « A+ » a été relevée de « neutre » à « positive » l’été dernier par S&P. Ce qui signifie qu’un relèvement n’est pas à exclure. Le dernier ajustement de l’agence remonte à septembre 2011. Israël avait alors vu son rating passer de « A » à  « A+ ». Depuis lors, les autorités ont réussi à faire passer le ratio dette sur PIB de 69% à 64,6% à la fin de 2016.

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

Les perspectives économiques sont plutôt favorables pour un pays dont l’économie est diversifiée et technologiquement avancée. Ses domaines d’excellence sont la chimie, notamment les médicaments génériques (cfr l’emblématique Teva Pharmaceuticals), la plasturgie et la technologie de pointe (aéronautique, électronique, télécoms, logiciels…). Les autres secteurs d’activité importants en Israël sont la taille de diamants, le textile et le tourisme. Économie très ouverte, la croissance du pays passe aussi par les exportations qui représentent environ un quart du PIB. Celui-ci devrait progresser de 3,25% en 2018 et en 2019, selon les prévisions de l’OCDE.

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  pour s’abonner au magazine 054 254 45 20 France  0177507726

Andredarmon77@gmail.com

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

http://en.calameo.com/read/0010965009334e9e4e055?authid=egUtKtdmqYzc

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

 

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.