Notice: Undefined index: ga_dash_tracking_type in /home/israelmagh/www/wp-content/plugins/google-analytics-dashboard-for-wp/config.php on line 400
2018, la Judée Samarie et son bilan - Israel Magazine

2018, la Judée Samarie et son bilan

Judée

2018, la Judée Samarie et son bilan

Judée
 Kfar Adumin AFP PHOTO/GALI TIBBON / AFP / GALI TIBBON

 

Yaacov BEN DENOUN

« La ligne verte s’appelle ainsi parce qu’elle a été tracée au crayon vert, explique Gideon Biger, un géographe de l’université de Tel-Aviv spécialiste du sujet. Les négociateurs ont choisi cette couleur parce qu’elle symbolisait pour eux le caractère provisoire du tracé. Inscrire une ligne de démarcation en rouge ou en noir lui aurait donné le caractère définitif d’une véritable frontière. Ce que voulaient à tout prix éviter les Jordaniens »[1]

C’est ainsi qu’a été matérialisée la célèbre « ligne verte », qui enserre la Judée Samarie, appelée par méconnaissance la Cisjordanie, terre occupée pour les uns, disputée pour les autres, libérée pour ceux qui ont quelques considérations pour l’histoire véritable de la région.

La Judée Samarie est une contrée de  de 5 860 km², enchâssée entre le Jourdain, la Mer Morte, et la dite ligne verte (ligne du cessez le feu du 3 avril 1949) 2.500.000 personnes y résident, 1.800.000 arabes et un peu plus de 700.000 juifs (environ 450.00 habitants en Judée Samarie précisément, et 250.000 à Jérusalem).

Cette région, ô combien symbolique, chargée d’histoire, qui porte la trace des pérégrinations des patriarches juifs, n’est pas la terre désertique décrite à la fin du 19ème siècle par de nombreux écrivains voyageurs. Elle n’est pas non plus en attente d’un devenir dépendant de tractations hypothétiques de paix. Elle se développe, chaque jour un peu plus, s’édifie, et offre un cadre normatif à ses habitants, malgré certains délaissements, et des problèmes de sécurité qui ne disqualifient pas pour autant, les tentatives d’accroissement du tourisme.

Bohemian Rhapsody : Queen, la Légende de Freddie Mercury

 

2018 a été de tous ces points de vue, une année importante, fertile en événements, en créations, en mise en place d’infrastructures.

[1] Cité par Stéphane Ammar, Le grand secret d’Israël. Editions de l’Observatoire.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine   S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

 

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.